La greffe de cheveux vise à masquer une alopécie de manière naturelle et définitive, aussi bien chez l’homme que chez la femme.

La greffe capillaire est aujourd’hui la méthode privilégiée pour corriger définitivement une perte de cheveux. Cet acte de chirurgie est en effet indiqué chez la plupart des patients souffrant d’alopécie (androgénétique, cicatricielle, traction, trichotillomanie). S’il ne s’agit pas d’un traitement contre la chute de cheveux, en revanche, il permet de redensifier de manière durable et indétectable un cuir chevelu dégarni. Un examen clinique préalable est indispensable pour déterminer précisément le nombre d’implants à greffer.

La séance, qui est réalisée sous anesthésie locale, se déroule en trois temps :

  • Le Docteur Eric Bouhanna commence par prélever une quantité plus ou moins importante de follicules pileux au niveau des zones épargnées par le phénomène de calvitie (la zone donneuse est située au niveau de la couronne, voire des tempes). Le Dr Eric Bouhanna pratique les deux techniques de prélèvement de référence, à savoir la technique par extraction folliculaire (FUE ou « Follicular Unit Extraction » en anglais) et la technique de prélèvement par bandelette (FUT).
  • Les cheveux extraits sont ensuite triés en micro et mini-greffes. Les micro-greffes comportent entre un cheveu et deux cheveux ; et les mini-greffes entre trois et quatre.
  • Enfin, chaque cheveu est réimplanté, manuellement et de manière esthétique, sur les zones dégarnies du cuir chevelu. Les cheveux poussant d’environ un centimètre par mois, il faut attendre entre six et douze mois pour que le résultat de l’intervention soit jugé définitif.

Quelle que soit la technique choisie, le Docteur Eric Bouhanna prélève toujours la quantité de greffons nécessaire pour recouvrir la zone dégarnie, tout en préservant la zone donneuse du patient. L’objectif est qu’il puisse faire d’autres greffes capillaires si besoin.

Greffe FUE sans rasage

La greffe FUE sans rasage est recommandée aux patients dont la calvitie est limitée ou qui souhaitent masquer une petite cicatrice sur le cuir chevelu.

Le prélèvement des greffons est réalisé par le chirurgien à l’aide d’un micro-punch motorisé mesurant entre 0,75 et 1 millimètre de diamètre (chaque punch utilisé est adapté à la taille du greffon). Une fois que tous les greffons sont prélevés, ils sont injectés au niveau de la zone qui a été préalablement définie avec le patient.

La greffe FUE sans rasage est la moins invasive des techniques de greffe capillaire, laissant des cicatrices circulaires de moins d’un millimètre de diamètre. Il s’agit toutefois d’une procédure très délicate qui nécessite une maîtrise parfaite pour réduire au maximum le risque de transsection des racines folliculaires.

En savoir plus
Greffe tonsure FUE
Résultat d'une greffe de cheveux FUE réalisée par le Docteur Eric Bouhanna

Greffe FUE avec rasage

Pour les calvities plus importantes, il est nécessaire de raser tout ou partie des cheveux avant de procéder à l’intervention (c’est la raison pour laquelle cette opération est plutôt prescrite aux hommes). À cette différence près, la greffe FUE avec rasage se déroule ensuite de la même manière que la transplantation FUE sans rasage. Le Docteur Eric Bouhanna prélève ainsi les follicules pileux à l’aide d’un micro-punch motorisé et chaque unité folliculaire est ensuite ré-implantée une à une au niveau de la zone dégarnie.

En savoir plus

Greffe FUT à cheveux longs

La greffe FUT à cheveux longs est recommandée aux patients qui ont une densité capillaire faible ou moyenne ou dont la calvitie est particulièrement prononcée.

Le Docteur Eric Bouhanna commence par prélever, au niveau de la zone occipitale, une bandelette de cuir chevelu. Il découpe ensuite soigneusement cette bandelette en unités folliculaires avant de les implanter dans les zones receveuses. La transplantation se fait manuellement.

La technique FUT à cheveux longs est particulièrement sûre pour les greffons et elle présente l’intérêt de ne nécessiter aucun rasage préalable. Son principal inconvénient est qu’elle laisse une très fine cicatrice linéaire au niveau de l’occiput. Si celle-ci est parfaitement masquée par les cheveux, elle est, en revanche, visible sur un crâne rasé ou sur des cheveux ras.

En savoir plus
Résultat greffe de cheveux avant/après Paris