Peut-on corriger des cicatrices du cuir chevelu grâce à une greffe de cheveux ?

L’alopécie cicatricielle tout comme les autres formes d’alopécie, est un processus permanent. Au niveau des tissus cicatriciels, les follicules pileux ont été irrémédiablement détruits. La méthode la plus efficace pour recouvrir les cicatrices du cuir chevelu est d’avoir recours à une greffe de cheveux réparatrice.

Qu’est-ce qu’une greffe de cheveux réparatrice ?

L’objectif d’une greffe de cheveux réparatrice est la reprise chirurgicale d’anciennes cicatrices disgracieuses sur le cuir chevelu quelle que soit son origine : accidentelle, chirurgicale ou à la suite d’une maladie inflammatoire. Une intervention de transplantation capillaire réparatrice est similaire à une greffe capillaire standard : le chirurgien prélève des follicules pileux dans la région donneuse à l’arrière de la tête pour les implanter au niveau de la zone endommagée. En fonction de la zone à traiter et de la qualité du cuir chevelu, le chirurgien conseillera au patient la méthode de greffe appropriée.

Une greffe de cheveux permet de corriger une alopécie androgénique tout comme une alopécie cicatricielle.

Quelle est la durée de vie d’une transplantation capillaire reconstructrice ?

Les effets d’une greffe de cheveux sont permanents et naturels. Les unités folliculaires utilisées pour masquer une cicatrice proviennent de zones du cuir chevelu à l’arrière de la tête qui sont épargnées par les effets de l’hormone responsable de la chute des cheveux. Ainsi, les cheveux greffés sont censés durer toute la vie du patient.

Les résultats définitifs d’une greffe de cheveux seront visibles un an après l’intervention.

Peut-on corriger une greffe de cheveux « inesthétique » ?

La greffe de cheveux offre depuis de nombreuses années des résultats naturels et durables aux patients atteints d’alopécie. Mais les méthodes employées dans le domaine de la greffe capillaire à l’époque n’étaient pas aussi avancées que les techniques actuelles. Ces anciennes méthodes ont laissé chez de nombreux patients des résultats inesthétiques avec d’éventuelles cicatrices visibles et disgracieuses.

L’apparition de cicatrices inesthétiques et parfois désagréables sur la région donneuse est généralement due à une procédure de greffe dépassée ou inadaptée, exécutée par le chirurgien. En effet, plusieurs paramètres peuvent laisser apparaître des cicatrices trop larges comme un diagnostic du cuir chevelu incomplet ou des sutures mal exécutées. Des cheveux coupés court mettront en évidence les cicatrices.

D’autres cas de greffes de cheveux inesthétiques, effectuées à partir de gros greffons composés de plusieurs unités folliculaires ont donné des résultats avec un aspect « cheveux de poupée ». De nombreux patients ont également subi des greffes peu naturelles dû principalement à une mauvaise implantation de la ligne frontale.

Aujourd’hui, nous avons la possibilité de corriger cela.

Comment corriger une greffe inesthétique ou cacher une cicatrice du cuir chevelu ?

La méthode utilisée pour réparer une blessure ou un implant visible dépend de nombreux aspects.

Avoir recours à une greffe de cheveux

La méthode de greffe FUT consiste à prélever une bandelette de peau à l’arrière de la tête pour en prélever les greffons qui seront implantés. Dans le cas où une cicatrice disgracieuse est apparue à la suite d’une suture mal réalisée, il est possible de la corriger à l’aide de la technique FUE. Cette méthode moins invasive ne laisse que quelques marques discrètes. Les follicules pileux seront prélevés sur une zone densément chevelue, à l’aide d’un micro-punch. Cette procédure est extrêmement précise et les lésions du cuir chevelu sont plus petites que celles faites par les techniques FUT. Les greffons sont ensuite implantés au niveau de la cicatrice pour la masquer avec un résultat naturel.

Dans le cas d’une implantation inesthétique à rattraper, le chirurgien pourra avoir recours à la méthode FUE ou FUT, voir les deux pour redensifier de façon naturelle la zone d’implantation.

Avoir recours à la dermopigmentation capillaire

Il est également possible d’avoir recours à la dermopigmentation du cuir chevelu pour masquer une calvitie ou une cicatrice en créant une illusion de densité capillaire.

La dermopigmentation capillaire est réalisée sous anesthésie locale. Un pigment biorésorbable proche de la couleur de cheveux du patient est injecté dans la couche superficielle du derme. La dermopigmentation est un moyen très naturel de dissimuler l’apparence d’une cicatrice ou d’une calvitie du cuir chevelu de manière peu invasive.