La chirurgie reconstructrice du cuir chevelu corrige les séquelles provoquées par un traumatisme accidentel (plaie, avulsion d’une partie du cuir chevelu), une brûlure, une chirurgie tumorale ou une pathologie inflammatoire.

Principe

La chirurgie reconstructrice est indiquée en cas de cicatrice rétractile, ulcérée, chéloïdienne ou simplement inesthétique.

Certaines cicatrices sont non seulement disgracieuses ; mais elles peuvent en plus être anormales et provoquer une gêne, une fragilité ou une inflammation très pénibles à vivre pour le patient. Dans ce cas, la chirurgie reconstructrice est une solution efficace, que ce soit pour améliorer l’aspect de la cicatrice, la rendre plus discrète ou atténuer ses effets gênants. L’intervention se fait uniquement sur une cicatrice stabilisée, soit six mois à deux ans après le traumatisme.

Indications

INTERVENTIONS

Le Docteur Eric Bouhanna réalise des actes de chirurgie reconstructrice à des fins médicales ou esthétiques

Reprise de cicatrice

Objectif

L’objectif de la reprise de cicatrice est de rendre celle-ci plus discrète ou d’en améliorer l’apparence.

Solutions

  • Excision de cicatrice : le Docteur Eric Bouhanna rouvre la cicatrice pour la re-suturer de manière plus appropriée.
  • Repositionnement : si la cicatrice est placée à proximité de la ligne capillaire, elle peut être repositionnée de manière à la faire masquer par les cheveux.
  • Injection : si la cicatrice est très creusée, le Docteur Eric Bouhanna peut y injecter de l’acide hyaluronique de manière à la combler.

Durée

L’intervention dure entre 1h00 et 2h00. Cela comprend la préparation de la zone à traiter, l’opération et la suture à l’aide d’un fil résorbable ou d’agrafes adaptées au cuir chevelu.

post-opératoire

Pendant une semaine, le patient doit laver sa cicatrice à l’eau et au savon. Il doit également éviter les baignades et les sports violents pendant un mois. À partir du 15ème jour, il doit masser sa cicatrice pour la rendre plus souple et plus fine. Enfin, il lui est formellement déconseillé d’exposer la cicatrice au soleil pendant toute une année.

Greffe cutanée

Objectif

L’objectif de la greffe cutanée est de favoriser le processus de cicatrisation d’une cicatrice ulcérée, c’est-à-dire qui est incapable de se refermer complètement.

Solutions

  • Greffe cutanée en pastilles : le Docteur Eric Bouhanna prélève de petits fragments de peau et les déposent sur la plaie pour enclencher un processus de « ré-épidermisation ».
  • Greffe de peau en filet : le Docteur Eric Bouhanna prélève un lambeau de peau sur une partie saine du corps du patient. Puis, il l’agrandit à l’aide d’une presse spéciale avant de le dépose délicatement sur la plaie.

Durée

L’intervention dure entre 2h00 et 3h00. Cela comprend le prélèvement du lambeau de peau, la préparation de la zone à traiter, la procédure et la pose du pansement.

Plastie locale

Objectif

L’objectif de la plastie locale est d’utiliser un lambeau de peau voisin de la cicatrice pour la recouvrir.

Solutions

  • Technique du lambeau : si la peau du patient est suffisamment élastique, le Docteur Eric Bouhanna découpe délicatement le lambeau de peau le plus proche de la cicatrice et l’utilise pour recouvrir la zone cicatricielle.
  • Expansion cutanée : lorsque la peau n’est pas assez élastique, le Docteur Eric Bouhanna place des ballonnets gonflables sous la peau saine afin de la distendre progressivement. Au bout de quelques semaines, les ballonnets sont enlevés et le docteur utilise l’excédent cutanée pour recouvrir la zone cicatricielle.

Durée

L’intervention dure entre 2h00 et 3h00. Cela comprend le prélèvement du lambeau de peau, la préparation de la zone à traiter, la procédure et la pose du pansement. Quand il s’agit d’une extension cutanée, il faut prévoir deux interventions à plusieurs semaines d’intervalle.

Post-opératoire

Pendant quelques jours, la zone traitée est recouverte d’un pansement. Il est recommandé au patient de bouger le moins possible pour éviter de tirer sur la cicatrice. La reprise d’activité peut avoir lieu au bout d’une semaine, mais les baignades et les sports violents sont interdits pendant un mois.