La dermopigmentation du cuir chevelu pour masquer une cicatrice

Une cicatrice peut être l’objet d’un complexe chez certaines personnes. Sur le cuir chevelu, une cicatrice peut entraver la repousse du cheveu offrant un rendu inesthétique. Pour résoudre ce problème, il existe la dermopigmentation capillaire, la tricopigmentation ou encore la micro-pigmentation. Zoom sur ce traitement !

Qu’est-ce que la dermopigmentation ou micro-pigmentation ?

La dermopigmentation est une technique de tatouage du cuir chevelu. Le principal objectif de la tricopigmentation est de camoufler une cicatrice du cuir chevelu ou un dégarnissement du cuir chevelu. Il s’agit d’insérer à l’aide d’une aiguille des pigments similaire à la couleur des cheveux dans la couche superficielle du derme. La dermopigmentation capillaire simule la présence de cheveux et crée un effet de densité capillaire. Pour un patient ayant des cheveux longs, le professionnel va dessiner des micro-traits afin de rendre les zones dégarnies plus denses. Pour les cheveux courts ou au ras, il va tatouer des micro-points afin d’avoir un effet de « crâne rasé » comme résultat.

La tricopigmentation ou le tatouage du cuir chevelu présente de multiples avantages. En effet, il convient parfaitement pour une alopécie androgénique et une calvitie. En plus de la rapidité, le résultat est également immédiat et semi-permanent. L’opération se fait sous anesthésie locale, donc elle n’est pas douloureuse. Et bien sûr, si vous vous rasez, les points pigmentés de la dermopigmentation donnent comme résultat un effet « crâne rasé ». Enfin, cette méthode est très efficace pour cacher les cicatrices du cuir chevelu.

Comment se déroule un traitement de dermopigmentation pour cacher une cicatrice du cuir chevelu ?

Le traitement de micro-pigmentation du cuir chevelu se déroule en plusieurs étapes. Elle commence par un examen du cuir chevelu. Ici, le but est de déterminer les zones à tatouer, connaître la méthode à utiliser et choisir la couleur des pigments qui seront utilisés.

L’étape suivante consiste à réaliser le micro-tatouage sur les zones prédéfinies lors de l’examen avec le praticien. Il est important de noter qu’il ne s’agit pas d’une opération chirurgicale mais d’un traitement médico-esthétique. Pour réaliser la dermopigmentation, le praticien injecte dans le cuir chevelu des pigments biorésorbables à l’aide de micro-aiguilles stériles.

Enfin des séances de retouches seront réalisées par le praticien afin d’obtenir un résultat naturel. Les retouches peuvent être réalisées en plusieurs séances, espacées chacune de trois à quatre semaines.

Qui pratique la tricopigmentation ? Le chirurgien capillaire ou un praticien en maquillage permanent ?

Il s’agit d’un technicien spécialisé dans le maquillage permanent et semi permanent. Le dermographe possède une parfaite maîtrise de l’instrument avec lequel il réalise le micro-tatouage afin de masquer des cicatrices survenues à la suite d’un accident ou d’une greffe de cheveux ratée mais aussi pour combler une calvitie naissante.