La greffe de barbe et de moustache est une procédure qui vise à densifier la pilosité au niveau des joues, du menton et de la lèvre supérieure.

Greffe barbe/moustache

Principe

La greffe de barbe et de moustache est indiquée aux hommes imberbes, qui ont une barbe clairsemée ou qui souhaitent masquer une cicatrice.

La greffe capillaire est une procédure que le Docteur Eric Bouhanna pratique fréquemment sur les jeunes, pour qui une barbe bien fournie est un signe de maturité, ou sur les hommes qui souhaitent camoufler des cicatrices laissées par de l’acné, une brûlure, un acte de chirurgie ou encore une fente labio-palatine. Dans les deux cas, le docteur prélève des cheveux sur le cuir chevelu avant de les réimplanter au niveau de la barbe ou de la moustache.

Indications

Intervention

GREFFE DE BARBE

Le Docteur Eric Bouhanna est spécialisé dans la greffe de barbe et pratique cette technique par FUE ou FUT à Paris depuis plus de dix ans.

Préparation

Au cours de l’examen clinique réalisé pendant la consultation préparatoire, le Docteur Eric Bouhanna discute avec son patient de ses préférences concernant le rendu esthétique de la greffe. Celui-ci doit notamment décider s’il souhaite une barbe fine ou fournie et si celle-ci doit empiéter sur ses joues ou se limiter à la seule mâchoire. Des photos médicales sont prises en début de séance ; puis, une fois les photos prises, le Docteur Eric Bouhanna trace la zone donneuse et la zone receveuse à l’aide d’un crayon dermographique.

Prélèvement

Le fonctionnement des greffes de barbe et de moustache est le même que celui des greffes de cheveux. Il faut commencer par prélever des cheveux sur la couronne. Les cheveux provenant de cette zone dite donneuse ont pour caractéristique de ne pas être touchés par le phénomène d’alopécie androgénétique.

Il existe actuellement deux méthodes de prélèvement, qui sont les mêmes que pour une greffe capillaire : le prélèvement par bandelette et le prélèvement par extraction folliculaire (greffe FUE sans rasage). Dans le premier cas, le Docteur Eric Bouhanna prélève une bandelette très fine au centre de l’occiput ; dans le second cas, il extrait tous les follicules pileux de la zone donneuse à l’aide d’un micro-punch.

En moyenne, il faut extraire 250 greffons pour une patte ; entre 350 et 600 greffons pour la joue ; et entre 250 et 650 greffons pour le bouc et la lèvre supérieure.

Tri des greffons

Les implants sont contrôlés sous microscope par le Docteur Eric Bouhanna. Il en vérifie l’intégrité, retire les tissus inutiles et ne sélectionne que les unités folliculaires simples ou doubles. Les greffons sont ensuite placés dans une solution de conservation optimisée.

Implantation

Après anesthésie locale, le Docteur Eric Bouhanna réalise des incisions superficielles sur la peau des zones à corriger pour y implanter les follicules pileux un par un et obtenir un effet naturel et une densité adéquate. La manière dont le poil est orienté dépend de sa position sur le visage. S’il est implanté sur les joues ou les pattes, il est orienté de manière tangentielle (du haut vers le bas) ; s’il est mis sur le bouc inférieur ou le dessus de la lèvre supérieure, alors il est plutôt placé de manière latérale.

Post-opératoire

24 à 48 heures après l’intervention, un œdème apparaît avant de s’estomper au bout de 3 à 4 jours. De petites croûtes se forment au niveau de la zone greffée, mais ces croûtes tombent avec les implants 5 à 7 jours plus tard. Pendant 2–3 mois, la peau de la zone traitée peut être légèrement rosée, mais elle finira par blanchir totalement. Enfin, un examen de contrôle avec le Docteur Eric Bouhanna est prévu au bout de deux semaines, six mois et un an pour vérifier le résultat clinique de la greffe. A noter que les patients ne peuvent pas se raser la barbe ou la moustache dans la semaine qui suit l’opération : le docteur Eric Bouhanna préconise même un délai de quinze jours entre la séance et le premier rasage.

Résulats

Avant/après

La repousse des nouveaux poils commence 3 à 4 mois après l’intervention et il faut attendre douze mois pour atteindre le résultat définitif.

Correction barbe clairsemée par le docteur Eric Bouhanna
Correction barbe inégale et inhomogène par le docteur Eric Bouhanna
Correction forme de la barbe par le docteur Eric Bouhanna
Correction cicatrice de barbe par le docteur Eric Bouhanna

QUESTIONS FRÉQUENTES

Combien de temps la greffe de barbe et de moustache dure-t-elle ?

Une séance dure entre 5h00 et 6h00. La durée totale dépend de la taille de la surface à greffer, mais aussi de la technique de prélèvement choisie. La technique FUE prend en effet plus de temps que la technique de prélèvement par bandelette.

Est-ce que l’opération est douloureuse ?

Non. La chirurgie est réalisée sous anesthésie locale associée à une pré-médication, si bien que le patient n’éprouve aucune sensation.

Est-ce qu’il me faudra mettre un pansement sur le visage ?

De manière générale, un pansement n’est pas nécessaire.

Y a-t-il des précautions particulières à prendre avant l’opération ?

Oui. Toutes les précautions à prendre sont précisées par le chirurgien lors de la consultation. Le message est le suivant : le patient doit débuter un traitement antibiotique de quatre jours la veille de l’intervention et se laver les cheveux, le visage et le corps avec une solution antiseptique le matin de la greffe. De plus, toute prise d’excitants (café, thé, alcool) est formellement déconseillée la veille et le matin de l’intervention.

Est-ce que les poils greffés sont définitifs ?

Oui. Les follicules pileux greffés proviennent des zones temporale ou occipitale du cuir chevelu. En effet, les cheveux provenant de ces deux régions ne sont pas affectés par le phénomène de chute androgénétique. Par conséquent, il n’y a pas de risque d’alopécie au niveau de la barbe comme de la moustache : une fois la repousse achevée, les nouveaux poils se renouvelleront pendant toute la vie du patient.

Est-ce que les nouveaux poils nécessiteront un entretien particulier ?

Oui. La zone donneuse étant située sur la couronne, les nouveaux poils continueront de se comporter comme des cheveux. Or il faut savoir que les cheveux poussent d’environ un centimètre par mois. Ainsi, de même qu’après une greffe de sourcils, les patients devront faire des mises à jour régulières pour que leur barbe reste harmonieuse.