Greffe de cheuveux chez la femme

Environ 20 % des femmes souffrent d’alopécie androgénétique, généralement après la ménopause, mais parfois dès l’adolescence.

La greffe capillaire est actuellement la seule méthode qui permette de corriger un dégarnissement capillaire définitif.

Même si elles sont nettement moins nombreuses que les hommes à être touchées par le phénomène de calvitie, les femmes aussi peuvent souffrir d’alopécie androgénétique. Les conséquences psychologiques sont particulièrement importantes, notamment chez les patientes les plus jeunes. S’il existe aujourd’hui des traitements efficaces pour freiner la chute de cheveux chez les femmes, la greffe capillaire reste aujourd’hui la seule manière de corriger une alopécie de manière définitive.

COMMENT SE PASSE UNE SÉANCE D’IMPLANTS CAPILLAIRE ?

Aussi bien chez la femme jeune que chez la femme ménopausée, il est possible de normaliser la chute de cheveux avec l’application de Minoxidil 2 % sur les zones qui se dégarnissent et en proposant un traitement médical et hormonal adapté (pilule contraceptive, acétate de cyprotérone, spirinolactone). Néanmoins, pour rendre la repousse définitive, la seule solution est la greffe capillaire.

Quand faire une greffe FUE sans rasage ?

Lorsque l’alopécie n’en est encore qu’au stade 1, le Docteur Eric Bouhanna peut prescrire une greffe FUE sans rasage. En effet, seuls 1 000 cheveux sont nécessaires pour corriger une telle alopécie, ce qui est tout à fait réalisable en une seule séance avec cette technique de greffe.

Dans quel cas la greffe FUT à cheveux longs est-elle recommandée ?

En revanche – et c’est le cas le plus fréquent –, lorsque l’alopécie de la patiente en est aux stades 2 ou 3 de l’échelle de Ludwig, la quantité d’unités folliculaires nécessaires pour recouvrir la zone dégarnie va de 1 500 à 4 000 cheveux. Dans ce cas, le Docteur Eric Bouhanna prescrira une greffe FUT à cheveux longs.

Cette technique de greffe permet de collecter jusqu’à 4 000 cheveux en une seule intervention et sans rasage préalable. Les greffons sont extraits de la zone donneuse grâce à la technique de prélèvement par bandelette. Il est à noter que la cicatrice consécutive à l’intervention ne mesure pas plus d’un millimètre de hauteur et est quasiment indétectable à l’œil nu.

Des minis et micros greffes pour un résultat naturel

Dans les deux cas durant l’intervention, le Docteur Eric Bouhanna prépare et trie les unités folliculaires en fonction de leur taille et des caractéristiques des cheveux qu’elles contiennent. Il transplante ensuite ces unités folliculaires sur le vertex ou la ligne frontale en prenant bien soin de recréer une chevelure naturelle et harmonieuse.

Dans la mesure où la chute capillaire féminine est plus diffuse que celle des hommes, le Docteur Eric Bouhanna aura toujours tendance à implanter des minigreffes (3 à 5 cheveux) entre les cheveux existants avec pour objectif de créer un effet de densité et un résultat naturel. Bien sûr, pour corriger la ligne frontale, il utilisera des microgreffes (1 à 2 cheveux) qu’il implantera une à une dans le cuir chevelu.

Résultat greffe de Cheveux chez la femme

Les nouveaux cheveux apparaissent 3 à 4 mois après la greffe, mais il faut attendre 12 mois pour obtenir le résultat définitif.

Fiche Patient

Aspect clairsemé du crâne avant la greffe | Résultat naturel après une séance de greffe de cheveux

Fiche Patient

Alopécie chez une femme | Résultat à 1 an après une séance d’implants capillaires